the Wind Charms

the Wind Charms Colley à poil long

Colley à poil long

L'AOC

http://www.chiens-online.com/_upload/ressources/eleveur/74912/fichiers/mohc.pdf



En résumé un chien 



- sain : l’individu ne possède aucun gène permettant l’expression de la maladie, il est considéré comme sain, car il ne transmettra aucun gène "nocif" à sa descendance, et il n’exprimera jamais la maladie. Ce chien est dit "homozygote sain" pour le caractère concerné (possède 2 gènes sains sur 2).



homozygote sain (+/+) Aoc sans risque 



- Porteur sain : l’individu concerné possède 1 gène de la maladie, qui comme elle est récessive ne s’exprimera pourtant jamais. L’animal concerné donnera donc toutes les apparences d’un chien sain, sans l’être pour autant, vu qu’il pourra transmettre statistiquement dans 1 cas sur 2 son gène "malade" à sa descendance. Un tel individu est dit "hétérozygote" pour le caractère concerné (possède 1 seul gène "malade" sur les 2).



- Atteint : l’individu possède donc les 2 gènes de la maladie, qui s’exprimera à un âge non prévisible (parfois tardif), et d’une intensité variable. Si un animal atteint reproduit, il transmettra inévitablement 1 gène "malade" à sa descendance. De tels individus devraient bien entendu être écartés de la reproduction pour tenter de limiter la transmission de la maladie.



Le chien atteint est dit "homozygote atteint" pour le caractère concerné (possède 2 "mauvais" gènes sur 2 possibles). De par ce mode de transmission que l’on pourrait qualifier de sournois, il est difficile d’éradiquer totalement les maladies héréditaires récessives.



En effet, les porteurs sains qui ne développeront jamais l’affection n’en sont pas moins des transmetteurs potentiels d’un "mauvais" gène, qui selon les accouplements effectués pourra s’exprimer s’il se retrouve doublé.